Plonger sur l’épave du Liberty à Bali : une merveille !

Plonger_epave_Liberty_Bali_merveille1

Il est 16h quand nous arrivons au centre de plongée de Tulamben, à une dizaine de kilomètres d’Amed, à l’Est de Bali. Nous souhaitons (avec Will) plonger sur l’épave du Liberty, un ancien cargo américain torpillé en 1942 par un sous-marin japonais. J’avais lu dans mon guide que c’était LE spot où plonger à Bali, que ce soit avec bouteilles ou en snorkeling (masque et tuba), pour débutants ou plongeurs confirmés.

Nous arrivons donc comme des fleurs à 16h au centre de plongée. Une heure peu appropriée car le soleil commence déjà à décliner. En plongée, il est recommandé de plonger tôt le matin, et jusqu’en début d’après-midi pour bénéficier d’une bonne luminosité sous l’eau.

A peine arrivés, le centre de plongée est désert. Les plongeurs sont déjà tous partis. Parfait !
 

Nous expliquons au moniteur qui nous accueille que nous aimerions plonger.
– « Quand ? » nous demande-t-il. Son anglais est plutôt bon, parfaitement compréhensible.
– « Tout de suite. »
– « Ha ! Il est un peu tard ». Il marque une pause, se concerte avec son collègue et demande à nouveau. « Avez-vous une licence ? » »
– « Non. »
– « Avez-vous déjà plongé ? »
– « Oui, nous avons fait un baptême fin janvier aux Maldives. » (Soit 4 mois auparavant)
– « Ok. Le prix est de 50 dollars chacun. » répond-il finalement.
Pour ce prix, deux moniteurs nous accompagneront et nous repartirons avec un CD de photos souvenirs.
Avec William, nous échangeons un regard amusé. C’est trois fois moins cher qu’aux Maldives… Un moniteur chacun, personne d’autre avec nous : royal !

Le moniteur nous réexplique les consignes de sécurité et les gestes à connaitre. Il s’aperçoit rapidement que nous nous rappelons de tout : les signes pour communiquer sous l’eau, comment équilibrer les oreilles (il s’agit d’équilibrer les pressions de l’oreille afin de plonger sans que cela soit douloureux), retirer l’eau de son masque, vérifier son niveau d’oxygène, etc.

Vu l’heure avancée, et le fait que nous ayons plongé récemment, le moniteur décide de nous faire sauter l’étape des exercices en piscine, pour aller directement dans le grand bassin : l’océan ! 😀

Good for us !

(Quand on ne possède pas de licence de plongée, du type PADI, il est théoriquement nécessaire de refaire un baptême de plongée à chaque fois, c’est-à-dire revoir l’ensemble des consignes et exercices en piscine (ou lagon peu profond), afin de vérifier que tout est okay avant de plonger en pleine mer.)

L’épave du Liberty ne se situe qu’à 25m du rivage, couchée entre 5 et 30m de fond. Aucun bateau n’est donc nécessaire pour s’y rendre, nous y accéderons depuis la plage, à la nage.

Nous voilà partis ! Progressivement, nous nous enfonçons dans les eaux de plus en plus profondes. Malgré mes appréhensions préalables, je me sens confiante. J’équilibre mes oreilles progressivement. Mon moniteur est rassurant.

Et soudain, la voilà : l’épave ! Imposante. Impressionnante.

Plonger_epave_Liberty_Bali_merveille6

Pas un bruit, pas un plongeur. Nous sommes seuls au monde.

Plonger_epave_Liberty_Bali_merveille7

Ici, la nature semble avoir repris ses droits. La carcasse du bateau est recouverte de coraux, d’algues et de mousses en tout genre. Je n’ai jamais vu de coraux aussi beaux (même aux Maldives car contrairement à ce que l’on pourrait croire les coraux sont morts, ce qui donne un paysage lunaire).

Plonger_epave_Liberty_Bali_merveille8

Les poissons s’approchent puis s’éloignent. En voilà un ! Un autre ! Des dizaines ! Des vingtaines ! Partout !

Plonger_epave_Liberty_Bali_merveille13

Plonger_epave_Liberty_Bali_merveille13

Plonger_epave_Liberty_Bali_merveille

Je suis ravie. William aussi.

Nous pénétrons dans l’épave, veillons à ne rien abimer avec nos palmes. Nous tournons à droite puis à gauche, à travers les anciennes portes du navire. Je regarde mon bracelet de plongée, nous sommes à 12m de profondeur…  

Apprentis photographe, le deuxième moniteur se charge des photos. La sortie plongée prend des allures de shooting photo aquatique. C’est ça d’être une star, que voulez-vous ! Nos moniteurs ne font pas les choses à moitié et c’est vraiment amusant.

Plonger_epave_Liberty_Bali_merveille3

Plonger_epave_Liberty_Bali_merveille4

Après 45 minutes sous l’eau, nous remontons progressivement vers la surface et nous dirigeons vers le rivage, le sourire aux lèvres. C’était fabuleux !

Après nous être séchés, changés, et avoir chaleureusement remercié nos moniteurs, nous sommes prêts à partir. William m’attend sur son scooter. Je monte à l’arrière et nous voilà reparti sur la route…

Avec un peu de chance nous arriverons à temps pour admirer le coucher de soleil, sur les hauteurs d’Amed.

Cet article vous a plu ? Partagez-le autour de vous ou laissez un commentaire ci-dessous ! 😀

Vous aimerez peut-être aussi :

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *